Sardanapale

Posted on Sunday 28 February 2010

Eminent injustice

Great article in City Magazine on abuse of “eminent domain” – as Americans call the compulsory purchase of property commandeered for the “public good”.

You may have heard of the Supreme Court ruling in the Kelo v New London case a couple of years ago. It said it was OK for the government to force owners to sell not just to itself, but to a developer.

This article tells of a similar state-sanctioned private landgrab in New York, and powerfully makes the case for full protection of property rights.

While I’m on the subject, and as I’m always on the lookout for libertarian rock songs, I recently spotted the video opposite.

It’s about eminent domain – a fantastic tune as well.

Ian Anderson’s lyrics are here.

Quand Jethro Tull defendait le droit de propriété

Toujours à l’affut de rock libertarien, je suis tombé sur cette vidéo.

Les paroles sont ici. Sur le sujet – les expropriations abusives par les pouvoirs publics aux USA – je recommande l’article en face. Dommage qu’en France, la question n’émeuve ni les journalistes ni les rockers.

Sardanapale @ 2:24 pm
Filed under: Arts and lit
  1.  
    May 28, 2010 | 8:25 pm
     

    Chez moi , au sénégal, non plus rien n’émeut ni les journalistes ni les mbalakheux et pourtant y’aurait à dire ! Préfèrent parler de leur marabouts, de leurs multiples femmes et maisons et du fait qu’ils sont quelqu’un parce qu’ils sont riches l(es chanteurs). Une maladie commune peut être ?

  2.  
    May 30, 2010 | 9:21 am
     

    La musique libertarienne est radicalement absente en Afrique et c’est bien dommage. Le poids de la religion, des traditions, des rapports pernicieux entre les artistes, l’argent et le pouvoir. Mais c’est sans doute une constante que les choses n’existent pas là où on en a le plus besoin…

Sorry, the comment form is closed at this time.