Sardanapale

Posted on Thursday 24 August 2006

The looks that can’t kill

I am going on vacation tomorrow. Before boarding my plane at Gatwick, I will experience the heightened airport security measures set up after this month’s reported terror plot.

Policemen will question me and check my luggage thoroughly, even though I don’t fit your typical terrorist profile (for one thing, Ali Jihad looks a whole lot better than a podgy, middle-aged white man with a receding hairline).

My wife and daughter are even less obvious candidates for scrunity, and yet they will have to be checked out like everyone else.

The cops know this does not make sense – and some have called for passenger profiling on grounds including ethnic origin and religion.

But suggestions that “young Muslim men” should be a focus of security attention was attacked as “an extreme form of stereotyping” by the Muslim Council of Britain.

A senior Asian officer, Ali Dizaei said the profiling, would create an offence of “travelling whilst Asian”.

So there we are: all travellers – men young and old, women with kids, Japanese businessmen, people of all creeds – must be treated as equally suspect.

This situation was best captured by Daily Telegraph cartoonist Matt.

A drawing I was not able to upload (you can find it on this site, though) shows a middle-aged couple, with the wife frisking the husband at the door of the house and the cat looking on. The wife says:

“Someone’s been bringing dead birds into the house and it seems unfair to only check the cat.”

By the way: I’ll be away a couple of weeks. See you in early September.

Profil racial

Je vais en vacances demain. Avant de prendre l’avion à Gatwick, je ferai l’expérience des mesures renforcées de sécurité aux aéroports, mises en place à la suite du dernier complot djihadiste.

La police va m’interroger et scruter mes bagages, même si je n’ai pas vraiment le profil du martyr type (blanc, rondouillard, la quarantaine dégarnie…) La femme et ma fille encore moins, et pourtant elles aussi, comme des dizaines de milliers de personnes, vont être passée au même crible.

Les policiers le savent bien, et certains ont même ose le dire: la prise en en compte des critères ethniques et religieux des passagers permettrait un filtrage plus efficace.

Oui mais voilà, ces méthodes sont jugées scélérates par certains. Selon un officier supérieur d’origine asiatique, Ali Dizaei, elles établiraient un délit de sale gueule.

Le Conseil Musulman de Grande-Bretagne y voit également une “forme extrême de stéréotype”.

Alors on en est là: tous les voyageurs – hommes jeunes, retraités, mères de familles, toutes religions et races confondues – sont logés à la même enseigne.

Encore une fois, c’est le caricaturiste du Daily Telegraph Matt qui a le mieux décrit l’absurdité de cette situation.

Sur un dessin récent (que je n’ai pas réussi à uploader mais qui est trouvable sur ce site), on voit un couple à l’entrée d’une maison. La femme fouille le mari sous le regard du chat en disant:

“Quelqu’un à ramené des oiseaux mort dans la maison, et il semble injuste de ne fouiller que le chat.”

Au fait, je pars pour une quinzaine de jours. Je vous donne rendez-vous début septembre.

Sardanapale @ 6:11 pm
Filed under: Terrorism
  1.  
    August 24, 2006 | 6:34 pm
     

    Ce que vous dites est juste pour l’instant, mais vu qu’il y a des occidentaux qui se convertissent à l’islam cela pourrait changer à l’avenir…

  2.  
    Sardanapale
    August 24, 2006 | 10:14 pm
     

    Absolument.

  3.  
    Couhoulinn
    August 25, 2006 | 2:32 pm
     

    http://www.telegraph.co.uk/news/graphics/2006/08/16/matt.gif

    À quand le petit verre de whisky à l’embarquement, alors? ;)

  4.  
    Laury
    August 28, 2006 | 11:45 am
     

    Je ne suis, pour une fois, pas d’accord avec cet article. Comme Polluxe le signale, certains, et ils sont nombreux, occidentaux sont convertis à l’islam. Et ce n’est pas à l’avenir; c’est aujourd’hui. Une femme occidentale a été arrêtée l’année dernière aux U.S.A. Elle était kamikaze et portait sur elle une bombe. D’autre part, ne fouiller que les personnes d’origine asiatique ou africaine ne ferait qu’augmenter les tensions entre nos deux cultures.

  5.  
    September 4, 2006 | 11:47 am
     

    Pour répondre à Laury en l’absence de Sardanapale, je signale que l’article mentionne les critères “ethniques ET religieux”. En clair, les blancs convertis à l’Islam font aussi parti de cette population à risque terroriste sur laquelle la police doit accroitre sa surveillance et pour laquelle il faut multiplier les précautions. En effet, vous avez raison de faire remarquer que certains nouveaux convertis font parti des plus extrêmes.
    Quant à dire que ces méthodes de défense accroissent les tensions, c’est prendre les musulmans modérés pour des cons. Je crois qu’ils comprennent bien pourquoi ils font parti de la population à risque et non pas mon grand-père de 80 ans. La fouille et le controle ciblée permet de mieux assurer la sécurité de tous (musulmans modérés inclus) que les controles indiscriminés. La question se pose moins dans les aeroports (où tout le monde subi un controle, plus ou moins poussé, certes) que dans la rue où la police est bien obligée de choisir ‘ses clients’.

  6.  
    alcofibrasnasier
    September 5, 2006 | 7:02 pm
     

    Bonne vacances, Sardanapale !
    En ce qui concerne cet article, je pense que qu’il ne traite (volontairement je suppose) que des inconvénients relatifs aux mesures de sécurité.
    Cet article aurait mérité une autre réflexion quant aux origines des problèmes inhérents à la croyance qui reste, bon gré mal gré, une construction de l’esprit basée sur des considérations séculaires obsolètes (sorry pour le pléonasme).
    Une démocratie laïque ne doit pas souffrir des conséquences sociales de telle ou telle croyance. Elle doit éradiquer -toujours de façon démocratique- les conséquences délétères des comportements d’ immigrés par l’Education (et non l’éducation avec un petit “e”).
    Se faire fouiller à l’aéroport, why not ? Mais quelles en sont les causes ? Des lobotomisés influencés par des textes apocryphes dont le seul but est de détruire.
    Je vois écrit dans un commentaire : “musulman modéré”.
    A partir du moment où l’on ne comprendra pas pas que l’Islam est une religion hégémonique en retard d’au moins 3 siècles, on se perdra en conjecture pour assimiler l’inassimilable.
    Continuons donc à nous faire fouiller dans les aéroports. Jusqu’au jour où on considérera (intellectuellement et matériellement) le musulman comme l’occupant à éliminer physiquement, intégrés ou non…
    Et ceci, ausi bien en Grande Bretagne, France ou Allemagne.

    Alcofibrasnasier, rationnel de service…

  7.  
    September 10, 2006 | 6:14 pm
     

    Je conseille cet article du New York Post pour faire la distinction entre “musulman modéré” et fanatique.

Sorry, the comment form is closed at this time.